Que vous le vouliez ou non, février est le mois de la Saint-Valentin. Si ça vous ne chante pas de passer votre soirée dans un restaurant bondé avec une fausse ambiance à l’eau de rose, nous avons pour vous le parfait tuyau. Trouvez-vous un plaid bien confortable, faites votre choix dans la liste suivante – dans laquelle l’Amour, sous quelque forme que ce soit, joue les premiers rôles – et lovez-vous sur votre divan. Avec votre bien-aimé(e) à portée de bras (ou pas), un verre et des amuse-gueule à portée de bouche, la soirée promet d’être réussie.

Les espions qui venaient du froid

‘The Americans’

 Americans© 2013 Twentieth Century Fox Film Corporation and Bluebush Productions, LLC

On ne peut pas vraiment taxer The Americans (FX) de nouveau. La série fut lancée en 2013 et compte, jusqu’à présent, 5 saisons. La sixième et dernière sera visible aux Etats-Unis à partir de fin mars. La série, imaginée par Joe Weisberg, raconte l’histoire d’une famille américaine on ne peut plus ordinaire en apparence dont la maman et le papa sont des espions russes. Idéal pour qui aime les personnages tout en nuance, les dialogues bien ficelés et un décor années ’80 des plus réussis.

Suggestion d’accompagnement: Perrier Mojito fumé & blinis au caviar

 

Dites-moi, docteur…

‘Masters of Sex’

Masters © 2014, Showtime

Quatre, voilà le nombre de saisons que compte Masters of Sex. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, il ne s’agit pas vraiment d’une série torride-à-la-limite-du-porno signée Showtime. Masters of Sex s’inspire vaguement de l’histoire vraie du couple de chercheurs William Masters (l’emblématique et impassible Martin Sheen) et Virginia Johnson (la merveilleuse Lizzy Caplan, son assistante), qui ensemble, dans l’Amérique puritaine des années ‘50, ’60 et ’70, se penchent sur la vie entre les draps de leurs compatriotes pour l’examiner sous une loupe scientifique. Un drame de haut niveau dans un décor délicieusement stylé, qui, régulièrement, pousse à réfléchir.

Suggestion d’accompagnement: Perrier On Fire & tourelles de fromage à l’ananas

 

Gare au sexe (pas si) faible

‘Big Little Lies’

Big Little Lies © 2017 HBO

Les apparences sont parfois trompeuses, comme le veut le proverbe qui a servi de point de départ pour ‘Big Little Lies’, la série tout simplement géniale de HBO. Une poignée de femmes nanties, dont Nicole Kidman, toujours aussi superbe, Reese Witherspoon, qui joue brillamment, et une Laura Dern légèrement névrosée, vivent une vie apparemment parfaite dans une petite ville côtière paisible sur la côte ouest américaine. Jusqu’à ce que commence la nouvelle année scolaire et que les équilibres fragiles au sein de cette communauté privilégiée soient bouleversés, avec un meurtre inattendu à la clé. Le qui, le pourquoi et le comment sont révélés à la toute fin. La bonne nouvelle, c’est qu’entre-temps une deuxième saison a été annoncée.

Suggestion d’accompagnement: Perrier nature & sandwichs au concombre

 

Sur la route

‘The End of the Fuckin’ World’

The End © 2017 Channel 4, All4

Plus branchée que branché, voilà comment caractériser la série britannique ‘The End of the Fuckin’ World’, sortie l’an dernier. Inspirée du roman graphique du même nom de Charles Forsman, elle a été reçue chez nous à grands hourras dès son lancement sur Netflix au début de cette année. L’idée de base semble pourtant archi-simple : deux ados à première vue un peu timbrés partent en road-trip pour échapper au néant de la vie. Un humour noir de jais, une bande sonore de derrière les fagots et un timing qui, de par la brièveté de chaque épisode (maximum 20 minutes) promet de scotcher les téléspectateurs à leur écran. D’une beauté tragique.

Suggestion d’accompagnement : Perrier Strawberry Smoothie & mini-burgers

 

Dystopique

The Handmaid’s Tale

Handmaid’s © 2017, MGM Television, Hulu

Imaginez-vous une société où l’amour, le sexe et la reproduction se voient complètement dissociés. Les relations et convenances distordues et déshumanisées qui en découleraient, sont évoquées dans ‘The Handmaid’s Tale’, une série signée Hulu qui met en vedette la talentueuse Elisabeth Moss (que vous devez sûrement connaître comme Peggy Olson dans Mad Men). L’histoire se déroule dans un avenir proche, dans lequel le pays est dirigé d’une main de fer par une élite masculine. Comme la plupart des femmes sont devenues stériles à cause de maladies et de la pollution, les rares d’entre elles pouvant encore tomber enceinte sont forcées à adopter le rôle de ‘handmaid’, pour donner naissance aux enfants de leurs ‘maîtres’ et ainsi préserver la race humaine. Ce n’est pas nécessairement la série la plus romantique dans cette liste, mais le casting est excellent, les acteurs sont brillants et l’intrigue est on ne peut plus pertinente.

Suggestion d’accompagnement : Perrier Spritz & bouchées de mozarella

 

Auteur : Griet Byl

Perrier anytime
UN COCKTAIL POUR CHAQUE OCCASION
TROUVEZ L'INSPIRATION
Improve your comfort by turning your mobile right round in the portrait position!
Improve your comfort by turning your tablet right round in the landscape position!