Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

CONTACTEZ-NOUS

Une question ? Une réclamation ? Ou une simple envie de nous dire bonjour ?
Quel que soit votre message nous vous répondrons au plus vite !

Nestlé Waters Marketing & Distribution, 221 Rue De Birmingham, 1070, Bruxelles, Belgique

RETOUR À magazine
Urban culture : Balade de tags à travers Gand, Anvers et Bruxelles
art
24/08/2018
LIRE L’ARTICLE

Urban culture : Balade de tags à travers Gand, Anvers et Bruxelles

Et si on profitait des derniers rayons d’été pour visiter la Belgique du côté street de la force ? Suivez le guide, nous avons ficelé un parcours à travers 3 cités culturelles, entre tags irrévérencieux et œuvres XL.

 

À Gand, l’art urbain pour institution

À Gand, les fresques s’épanouissent gaiement, au point qu’une carte (découvrez-la en cliquant sur ce lien) a été imaginée pour permettre aux visiteurs d’en prendre plein la vue lors de leur voyage à travers la ville.

  • Ici, des graffitis déstructurés…

Nichée au cœur du quartier historique de Gand, la ruelle aux graffitis (Werregarenstraat) est une toile gigantesque pour les artistes de rue, qui viennent y exprimer leur talent. D’une visite à l’autre, vous n’y apercevrez pas le même spectacle, puisque les œuvres - éphémères - ont vite fait d’être recouvertes par de nouvelles pépites. Résultat: un joyeux melting-pot de dessins, tantôt anonymes, tantôt revendiqués.

street-art-gand

Une publication partagée par Thor A Very Coolbird (@thor_theverycoolbird) le 26 Juin 2018 à 11 :28 PDT

 

  • … Là, un tableau bien ficelé

Dans un autre style, la Tweebruggenstraat, au sud de la ville, offre un panorama d’œuvres murales en grand format. On savoure particulièrement cette douce impression de visiter un musée en plein air, grâce aux cadres naturels formés sur les murs. Détail de taille: la rue donne la priorité aux cyclistes - de nombreuses œuvres s’en sont d’ailleurs inspiré!

street-art-gand

Une publication partagée par Fregolo 62 (@fregolo_streetart_pics) le 15 Juin 2018 à 10 :04 PDT

 

Anvers et ses peintures poétiques

Le street art a envahi la ville portuaire depuis plusieurs années. Pour mieux le célébrer, une application smartphone “Street Art Antwerp” a vu le jour: elle recense, sous forme de carte interactive, la majorité des œuvres de la ville. Autant de trésors urbains à découvrir à vélo!

  • La palette de couleurs de la Kopstraatje

Une mine d’or pour les amateurs de street art. Ici, chaque façade est peinturlurée de tags bigarrés. Véritable crush pour ces tentacules roses géantes, qui semblent s’agripper aux moindres recoins de la façade…

street-art-anvers

Une publication partagée par Troy Player (@troyplayer) le 27 Mars 2018 à 12 :50 PDT

 

  • Les œuvres tendres de Baroque Murals (Gramayestraat 9)

Le projet Baroque Murals célèbre la culture street et l’art baroque de la ville d’Anvers. Parmi les dessins commandés par le comité, ce chef-d’œuvre réalisé par l’artiste El Marc dépeignant Saint Joseph, le père des travailleurs et des immigrés. Ou comment sensibiliser avec poésie à la crise migratoire…

 

street-art-anvers

Une publication partagée par Empire Seven Studios (@empire7studios) le 18 Juil. 2018 à 7 :51 PDT

Cette œuvre gargantuesque réalisée par le graffitiste australien Smug dans l’une des plus grandes artères commerçantes de Belgique (Kolveniersstraat) laisse admiratif et interrogateur. Cet homme serait-il en train de rêvasser? De lorgner la foule se précipitant dans les enseignes? À chacun d’en livrer son interprétation…

 

street-art-anvers

Une publication partagée par Hilde Adriaense (@hi_adr) le 4 Juil. 2018 à 12 :58 PDT

 

Bruxelles ou le tag dévergondé

Exit le temps où le street art bruxellois se résumait à représenter des héros de bandes dessinés. Dans la capitale, fleurissent des portraits d’artistes du pays, des graf’ fluos invitant au voyage, et même des croquis dévoilant organes génitaux et scènes de sexe, suscitant tantôt indignation, tantôt admiration.

  • Les mots engagés de Denis Meyers

Comment parler du street art bruxellois sans mentionner le travail de Denis Meyers? Diplômé de la Cambre, l’artiste s’est fait connaître grâce à ses fresques et stickers représentant des visages - baptisés “perso” - disséminés partout dans la ville. C’est notamment à lui que l’on doit l’impressionnante fresque pour la prévention du Sida, à côté de la Grand-Place de Bruxelles.

 

street-art-bruxelles

Une publication partagée par denis meyers (@d6ni5m) le 19 Mars 2014 à 7 :04 PDT

 

  • Annie Cordy, version pop

Sous son grand chapeau, un minois d’ange et des yeux rieurs. Hommage à Annie Cordy, cette fresque signée Pierre Coubeau alias FSTN, en noir et blanc, rehaussée de pois orange et violet, célèbre le caractère pétillant de la chanteuse et comédienne laekenoise. Pour découvrir toutes les œuvres qui égayent le quartier de la place Sainte-Catherine, filez sur https://parcoursstreetart.brussels.

 

street-art-bruxelles

Une publication partagée par Yolande Media Girl (@yolande_media_girl) le 15 Août 2018 à 5 :49 PDT

 

  • L’œuvre macabre de la gare Bruxelles-Chapelle

Si vous levez les yeux sur ce flanc d’immeuble, à deux pas de la gare de Bruxelles-Chapelle, vous découvrirez avec effroi un homme pendu par les pieds, se vidant de son sang. Un tableau rappelant “De Lijken van gebroeders de Witt”, du peintre néerlandais Jan de Baen. Peu ragoûtant, mais subjuguant.

 

street-art-bruxelles

Une publication partagée par Charlie M. Grey (@charliemgrey) le 24 Janv. 2017 à 3 :27 PST

 

  • Masturbation féminine dans le haut de la ville

Sur l’une des façades de la très posh avenue Louise: une fresque représentant une femme, jambes écartées, pubis en avant-plan. Exposée depuis 2013, l’œuvre - rappelant “L’Origine du monde” de Gustave Courbet - n’aurait jamais fait l’objet d’une seule plainte.

Bruxelles est très #CUL-turel ces derniers jours #streetart #brussels pic.twitter.com/940pjAf4HZ

— Aurore Peignois (@zariaurore) 20 septembre 2016

 

  • À vous de graffer

Vous avez l’âme d’un artiste? Participez, avant le 29 août, au Game of Thrones. Taquin, ce concours, organisé par l’échevine de la Culture et du Tourisme de la ville, invite les dessinateurs en herbe ou confirmés, à customiser… trois toilettes publiques de leur plume. Foncez!

 

Découvrez d’autres articles qui donnent envie de se bouger…