Spots de soirée | Art, Culture, Cocktails and Lifestyle | Perrier Magazine

Insolites et décalés : les meilleurs spots pour faire la fête et passer une soirée inoubliable

Tout le monde aime s’éclater dans des endroits qui défoncent. Mais quand on est loin de la maison, c’est pas toujours facile de trouver ce genre de coins. On a donc décidé de vous présenter nos spots préférés pour s’éclater — on adore leur originalité et leur extraordinaire diversité. Allez-y : on vous promet que vous ne serez pas déçus.

Berlin: LE KATER BLAU

Le Kater Blau, c’est deux vieux bateaux abandonnés, juste à côté de la Spree, la rivière qui traverse Berlin. Classe. Le club est ouvert jour et nuit, ce qui est plutôt marrant, et il se spécialise dans un genre d’electro-dream hyper cool. Bref, on est à des années lumières des clubs classiques. Et ici, la musique passe avant tout. En gros, mettre les pieds au Kater Blau et ne pas danser, c’est un peu comme snober les meilleurs DJ house et electro du moment : ça ne se fait. De toute façon, vous aurez du mal à résister ! Ici, on dirait que la fête n’a pas de fin — enfin, elle dure tant que vous tenez sur vos jambes. D’ailleurs, il paraît que les Allemands n’ont pas de mot pour « couvre-feu ». Ça expliquerait bien des choses ! Mais ils ont quand même pensé à vous en cas de petit coup de barre. Le resto propose des petits plats qui défoncent, la déco du bar est bien décalée, et vous pouvez vous caler sur la terrasse en bois ou sous l’une des tentes qui accueillent parfois des performances théâtrales. Mais pas trop longtemps : la fête vous attend !

São Paulo:  LE D-EDGE 

À São Paulo, tout ce qui concerne l’electro un peu pointue se passe au D-Edge. C’est même l’un des meilleurs endroits de la ville pour faire la fête. Une architecture futuriste, du bon son et tous les branchés de la ville : c’est clairement the place to be si vous êtes en ville.
De l’extérieur, l’endroit ne paie pas de mine. Du coup, une fois dedans, on est vraiment bluffé. Le son est trop bien et les murs son recouverts de LED, sol et plafond compris — franchement, impossible de ne pas trouver ça génial. Et le plus cool, c’est que le D-Edge est même ouvert en journée. Pas pour accueillir ceux d’entre vous qui n’en ont jamais assez de danser, mais pour enseigner les bases du métier aux apprentis DJ.
Le D-Edge a été designé par Muti Randolph, une légende chez les architectes. Il voulait que « même les sourds puissent entendre la musique. » C’est beau… En tous cas, c’est de loin l’un de nos endroits préférés pour passer une pure soirée.

New York City: LE PROVOCATEUR  

Le Provocateur, c’est vraiment la classe. C’est dans Meatpacking district, l’ancien quartier des abattoirs de New York — avouez que ça en jette. C’est le genre de bar où vous pourrez croiser des top models, quelques stars et tout un tas de personnes plus chics que vous. Vous avez envie de chiller ? Optez pour le café. Vous vous sentez plutôt d’humeur à enflammer le dancefloor ? Le club vous tend les bras.
Dans le café, l’ambiance est résolument soignée. Mobilier en fer forgé, bouleaux en argent et verrière rétractable… C’est génial. On pourrait passer la nuit à se prélasser sur leurs balancelles fleuries. Niveau musique, Calvin Harris, Tiesto, Deadmau5 et Axwell sont déjà venus y passer quelques disques. Vous voyez le topo. Si vous allez danser, pensez à lever les yeux : d’énormes ailes de phénix sont peintes sur le plafond — mais regardez aussi avec qui vous dansez : on vous l’a dit, ici, il n’y a pas n’importe qui !

Johannesburg: LE KONG 

Le Kong, c’est le dessus du panier de Johannesburg. C’est en plein cœur du quartier branché de Rosebank, qui regorge d’agences de design bien cool, et c’est clairement le meilleur endroit de la ville pour s’éclater. Le club s’adresse « à l’élite et aux canons » : autant dire que sur le dancefloor, tout le monde a la classe. Pourtant, on n’y trouve pas que des stars locales, des mannequins et des hipsters : les DJ locaux et les amateurs de musique exigeants sont aussi les bienvenus. Comptez sur eux pour vous faire découvrir les dernières nouveautés du coin en matière de hip-hop et d’electro. À la fois bourgeois et rebelle, le Kong est un endroit extraordinaire, parfait pour s’éclater et pour se montrer.

Tokyo: LE BARON

Eh oui, le célèbre club parisien s’est exporté jusqu’au mythique quartier de Shibuya, à Tokyo ! La version japonaise est minuscule, mais sa clientèle est énorme : un peu fêlée et prête à tout. Pour trouver ce club, l’un des plus branchés de la capitale, cherchez le « B » en néon qui brille discrètement dans une ruelle du quartier. Ici, la clique du Baron a misé sur une ambiance cabaret, avec une lumière rouge tamisée et des sofas en cuir noir. C’est l’endroit idéal pour retrouver quelques potes autour d’un cocktail bien rafraîchissant ou d’un plat…pétillant. Au Baron, on aime prendre la vie du bon côté ! À mi-chemin entre l’exubérance japonaise et l’insouciance française, Le Baron version Tokyo est vraiment un lieu à part, et l’un des meilleurs spots pour faire la fête jusqu’au soleil levant. C’est l’endroit rêvé pour croiser tous les branchés tokyoïtes, danser jusqu’à plus soif et se gaver de bon son.

Perrier anytime
A CHAQUE HUMEUR SON COCKTAIL
BESOIN D'INSPIRATION ?
Improve your comfort by turning your mobile right round in the portrait position!
Improve your comfort by turning your tablet right round in the landscape position!