Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

CONTACTEZ-NOUS

Une question ? Une réclamation ? Ou une simple envie de nous dire bonjour ?
Quel que soit votre message nous vous répondrons au plus vite !

Nestlé Waters Marketing & Distribution, 221 Rue De Birmingham, 1070, Bruxelles, Belgique

RETOUR À magazine
Mode: les marques belges qui pétillent
29/05/2018
LIRE L’ARTICLE

Mode: les marques belges qui pétillent

La Belgique regorge de talents: d’Anvers à Liège, de nombreux créateurs se révèlent avec des collections à la fois audacieuses et minimalistes. Ces 4 marques de mode vous feront shopper local!

 

1. Façon Jacmin: 2 sœurs, 1 denim

     façon-jacmin

Une bonne fée a dû se pencher sur le berceau de Ségolène et Alexandra, les sœurs jumelles à l’origine de la marque éthique Façon Jacmin. Après avoir décroché un diplôme d’ingénieur civil, pour l’une, et de stylisme à La Cambre, pour l’autre, le duo intrépide se lance dans le business de la mode, avec une ligne à la fois intemporelle et féminine, dédiée au denim, matière chargée d’histoire.
Touché par les Jacmin, le denim se révèle d’une élégance folle et se décline tantôt en polo, tantôt en blazer ou encore en jupe midi. Si la marque se démarque, c’est aussi parce qu’elle se fond dans la tendance de la slow fashion. Les sœurs ne badinent pas avec les conditions de travail de leurs collaborateurs, œuvrant au Japon, et leurs ateliers de tissage sont pourvus d’un système qui filtre et recycle 99,9 % des eaux. Acheter une pièce Façon Jacmin, c’est acquérir un vêtement durable, le denim faisant partie de ces matières fascinantes qui s’embellissent au fil des ans, révélant leur superbe camaïeu de bleu.

2.    Arte Antwerp: good vibes only

                              arte-mode

Si la Belgique est reine de la Fashion, son royaume pourrait bien être Anvers. Parmi les pépites qui portent son nom: Arte Antwerp, ex-Arternative. Designée par Bertony Da Silva, la marque emprunte ses codes au sportswear - chaussettes de tennis, pulls à capuche, casquettes, coupe-vent… - et ses couleurs au vestiaire classique: du bleu, du blanc, du rouge, du gris… Un combo qui mettrait presque tout le monde d’accord; et ça tombe bien, la marque se fend de lignes masculines et féminines - un même pull, deux déclinaisons -, mais aussi d’accessoires… L’ado des nineties qui sommeille en nous pourra-t-il résister à ces porte-clés de cuir, estampillés d’un as de cœur, à clipser à son jeans ou sac à dos préféré?

  • Bien dans son temps, la marque nous inspire régulièrement sur Instagram: @arteantwerp
  • Pour découvrir la collection et la shopper en ligne, surfez ici: arte-antwerp.com

3.    42/54: courir avec classe

                                           4254-mode-sport

Olivia Borlée et Elodie Ouédraogo imaginent 42/54, leur ligne athleisure, en 2015. Le nom du label - dites forty-two fifty-four - est une dédicace à leur médaille olympique. En 2008, aux JO de Pékin, elles décrochaient l’or avec Hanna Mariën et Kim Gevaert: 4 x 100 mètres… en 42 secondes, 54 centièmes. Complices sur la piste, potes et dingues de mode, les deux Belges s’entêtent à relever un nouveau challenge sept ans plus tard: créer une collection de vêtements de sport, “qui changent de la brassière rose” - c’est Olivia qui le dit. Choisir les tissus, dessiner les coupes, rencontrer les artisans… Le duo ne laisse rien au hasard pour monter son business, et ça paye! En quatre ans, 42/54 a déjà quatre capsules à son actif, dans lesquelles figurent des jumpsuits, baggys, sweats et longues jupes… toujours hype, toujours cool, mais toujours confortables. Le leitmotiv pour avancer à pas de géant.

4.    Sé-Ach: des sequins qui claquent!

                      se-ash-mode-vêtements

Derrière le label Sé-Ach turbine Cassandra Hocheit, jeune créatrice diplômée en 2016 de l’école de mode liégeoise HELMo. Peu d’expérience, mais une passion dévorante qui l’a amenée à concevoir des pièces fortes, souvent oversized et garnies de sequins ou de fausse fourrure. Cet univers à la fois badass et girly a rapidement séduit la chanteuse d’Alice on the Roof, qui a choisi la marque pour ses tenues de scène.
Du sac à dos en fausse fourrure rose bonbon au bomber sirène, l’excentricité enchante aussi Cassandre, qui trouve son inspiration dans les rues de la capitale anglaise. Elle qui aime tant mélanger les genres, aussi bien dans son vestiaire que dans son marketing: pour sa dernière campagne, Sé-Ash a choisi Mya, une mannequin transgenre, comme égérie.

Plus d’articles pétillants:
●    Qui aime la mode belge aime Delvaux, pas vrai?
●    Aussi rafraîchissants que ces 4 labels belges: ces recettes de cocktails à déguster en terrasse.

Photos : Façon Jacmin, Arte Antwerp, 42/54, Sé-Ach 

ARTICLE PRECEDENT ARTICLE SUIVANT