Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

CONTACTEZ-NOUS

Une question ? Une réclamation ? Ou une simple envie de nous dire bonjour ?
Quel que soit votre message nous vous répondrons au plus vite !

Nestlé Waters Marketing & Distribution, 221 Rue De Birmingham, 1070, Bruxelles, Belgique

RETOUR À magazine
Les tendances cocktails à ne pas rater
25/06/2018
LIRE L’ARTICLE

Vous êtes - en plus du gin tonic - à la recherche de nouveaux cocktails à goûter ? Vous avez dorénavant le choix. Ces dix dernières années, les bars à cocktails ont connu une croissance phénoménale. L'époque du mojito et autre tequila sunrise est révolue. Vous voulez savoir ce qu'il faut à tout prix commander ? Lisez-en plus ci-dessous.

 

Le shim : moins d'alcool, plus de goût

« Une tendance n'est jamais seule à s'imposer partout. Les tendances se déplacent et il y a toujours des précurseurs et des late adopters. Le gin-tonic par exemple perd du terrain alors qu'aux Pays-Bas, il connaît seulement son apogée. Et en Amérique latine, la tendance ne fait que démarrer », explique Jan Van Ongevalle du bar à cocktails The Pharmacy à Knokke.

La plus forte tendance qu'il détecte en Belgique pour le moment, c'est une sensibilisation à l'alcool. Les Shims - des cocktails avec peu d'alcool et beaucoup de saveur - gagnent en popularité. « Les gens veulent boire de façon plus responsable et mettent la barre toujours plus haut en ce qui concerne le goût. » « C'est là que les soft drinks tombent à point nommé », dit Manuel Wouters du bar à cocktails anversois SIPS. « Ils constituent la base idéale pour un délicieux cocktail contenant moins d'alcool qui est néanmoins accessible à un public plus large. »

 

Gin-tonic is here to stay

Il n'y a pas et il n'y aura pas non plus de nouveau gin-tonic. « Il est très difficile de remplacer le gin parce que peu d'alcools sont aussi aisément combinables », déclare Jan Van Ongevalle.

Et c’est ce qui explique aussi pourquoi la tendance ne disparaîtra jamais tout à fait d'après Manuel Wouters : « Le grand hype est derrière nous, mais tous les bars et restaurants conservent une sélection de gins à leur menu. Et cela ne disparaîtra pas. Les clients ne commandent plus que rarement une marque spécifique de gin, mais plutôt le goût du gin en tant que tel. L'histoire est comparable à ce qui s'est passé avec le vin il y a trente ans. Chez nous, on ne connaissait alors que les vins français et italiens. Jusqu'à ce que la Californie et les nouveaux pays producteurs de vin tels que le Chili et l'Australie n'ouvrent complètement ce marché. Tout le monde ou presque sait à présent à quel vin correspond tel plat et les gens commandent plus volontiers un chardonnay ou un sauvignon blanc. Auparavant, les clients n'utilisaient jamais les noms des cépages au restaurant. »

 

Rhum et whisky

On ne parle pas encore de hype, mais les experts détectent tout de même plusieurs tendances. « Le rhum brun et le whisky reviennent en force. Et c'est grâce au hype du gin-tonic, qui a notamment fait découvrir de nouveaux goûts à beaucoup de gens. C'est ainsi que le sherry et le vin de Madère refont de plus en plus leur apparition sur les cartes », poursuit Jan Van Ongevalle.

 

Pourquoi pas bitter

David Lebeer - The Cobbler à Gand - ne voit pas non plus une seule boisson créer l’évènement.

« Nous observons surtout que les gens recherchent ce qui leur convient le mieux. Les bitters comme le Negroni et le Campari ont leur succès. Mais les boissons sud-américaines comme le rhum brun, la tequila, le mezcal et le pisco reviennent aussi très souvent. Les gens préfèrent boire ce qu'ils apprécient plutôt que ce qui est tendance. »

 

Le cocktail préféré de Jan :

« Je n'ai pas de cocktail préféré, mais vous me ferez toujours plaisir avec un Negroni. »

 

Le cocktail préféré de David :

« Ça dépend énormément de l'ambiance et de l'occasion. En apéritif un whisky sour, comme digestif un Old Fashioned et pour conclure un Remember the main, un cocktail spécial qui n'est pas très connu. Il se compose de whisky américain, de vermouth rouge et de liqueur de cerises. Le verre est lavé à l'absinthe. Vraiment top ! »

 

Le cocktail préféré de Manuel :

« Je ne bois pas souvent, mais les cocktails à base de bourbon et de rhum brun sont mes boissons favorites. »

Article : Renske De Maesschalck

Crédit photo : The Cobbler

 

ARTICLE PRECEDENT ARTICLE SUIVANT