CONTACTEZ-NOUS

Une question ? Une réclamation ? Ou une simple envie de nous dire bonjour ?
Quel que soit votre message nous vous répondrons au plus vite !

Nestlé Waters Marketing & Distribution, 221 Rue De Birmingham, 1070, Bruxelles, Belgique

RETOUR À magazine
Le véritable travail du barman, c’est l’hospitalité
21/06/2019
LIRE L’ARTICLE

Chez Arthur Orlans, Finn Fahy est à n’en pas douter dans son élément. Ce qui prime avant tout ici, c’est le service au client. Qu’il soit un habitué ou qu’il pousse la porte de ce bar bruxellois pour la première fois. Ce sens de l’accueil indifférencié, c’est précisément ce que cultive ce jeune barman, passionné par le métier.

Installez-vous confortablement dans les profonds canapés en cuir de ce bar au design et à l’architecture remarquables, signés par son propriétaire Francesco Ravo. Prenez votre temps. Car Finn Fahy – comme du reste toute l’équipe de chez Arthur Orlans – vous consacrera pleinement le sien. Table par table, sans se presser, il accueille les clients par un verre d’eau infusée le jour même, puis explique la carte en détail. « Vous ne savez pas quoi choisir ? Nous créerons votre cocktail sur mesure. Avec plus de 400 produits sur l’étagère, ne vous inquiétez pas, il y en a vraiment pour tous les goûts », sourit Finn.

arthur-orlans

L’hospitalité, vertu cardinale

Cette attention pleine et entière à l’autre, cette volonté de lui faire vivre la meilleure expérience possible, revient comme un leitmotiv chez Finn Fahy. S’il avait une ambition, ce serait d’ouvrir un jour son propre établissement, bar à cocktail, restaurant ou simple bar de quartier, par pure passion pour ce métier d’accueil où chaque détail compte. Pour Finn, le service doit être impeccable de bout en bout et commence avant même de préparer les cocktails. « Le métier de barman, ce n’est pas seulement être derrière un bar à ‘faire le clown’ avec ses shakers. Certes, les cocktails ont leur importance, le barman doit évidemment avoir une bonne connaissance des classiques et des produits, mais ce n’est pas une priorité pour moi. Son véritable travail, c’est l’hospitalité. »

arthur-orlans

L’esprit d’équipe

On ne s’étonnera donc pas que Finn parle peu à la première personne et préfère mettre en avant le travail de toute l’équipe : « Je ne suis pas particulièrement fier de l’un ou l’autre cocktail que j’ai imaginé. Chez Arthur Orlans, nous travaillons tous ensemble sur la carte des cocktails. » Ils se plongent ainsi volontiers dans les livres de cuisine pour y trouver de nouvelles idées d’association de saveurs qu’ils traduisent dans leurs cocktails, leurs produits faits maison, leurs jus clarifiés par exemple. Et si Finn participe de temps à autre à des concours, ce n’est manifestement pas pour briller sur les podiums : « Cela permet de créer des liens entre les différents bars et barmen. De découvrir de nouvelles techniques auxquelles on n’aurait pas pensé. »

arthur-orlans

Fraîcheur bienfaisante

Peut-on néanmoins l’interroger sur ses propres goûts, notamment sur le cocktail par lequel il préfère commencer ? « Cela dépend de certains facteurs, du moment de la journée ou encore des personnes avec lesquelles je suis, du climat… Si je devais choisir un cocktail qui me plaît à tout instant, ce serait la célèbre margarita, puissante et rafraîchissante à la fois. » Les autres boissons qui ont sa préférence ? « Je bois principalement de l’eau, parfois une bière, pour leur fraîcheur. De plus, on en trouve partout. »

La recette du cocktail de Finn Fahy, créée pour Perrier

5 cl de gin Monkey 47

3 cl de cordial pamplemousse et poivre

1 blanc d’œuf

3 dashes de bitter lavande

Perrier

  • Mélangez tous les ingrédients, sauf le Perrier, dans un shaker avec de la glace.
  • Retirez la glace et frappez à nouveau au shaker.
  • Versez le tout dans un highball rempli de glace.
  • Terminez au Perrier et décorez selon votre goût.

arthur-orlans    arthur-orlans

Photos : Thomas De Boever