Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.

CONTACTEZ-NOUS

Une question ? Une réclamation ? Ou une simple envie de nous dire bonjour ?
Quel que soit votre message nous vous répondrons au plus vite !

Nestlé Waters Marketing & Distribution, 221 Rue De Birmingham, 1070, Bruxelles, Belgique

RETOUR À magazine
Le maître de l'étrange fait escale en Belgique
art
23/10/2018
LIRE L’ARTICLE

Les deux sombres puits industriels que nous distinguons au loin nous annoncent notre arrivée sur le site du C-Mine, un ancien charbonnage réaffecté en un extraordinaire lieu d’exposition et de culture. La dame du ticketting, vêtue de noir et coiffée d’une frange tout aussi sombre, nous apprend que le lieu a été  choisi par Tim Burton lui-même afin d'accueillir l’exposition incontournable de cette fin d’année 2018 : “The World of Tim Burton”.

tim-burton

Connu pour ses nombreux films au style caractéristique et déjanté depuis le milieu des années 80, le cinéaste est depuis son plus jeune âge un artiste multidisciplinaire dont le talent transpire au fil de plus de 400 oeuvres et objets ici rassemblés. Cette rétrospective unique en son genre a été inaugurée en 2009 au MoMA de New York sous le curatoriat de Jenny He, et voyage de continent en continent. Nous réglons le prix d’entrée et nous voici conduits dans la première salle, mauve, qui nous immerge directement dans le génie créatif de cet homme mystérieux. Tim Burton est né en 1958 à Burbank en Californie, une ville de banlieue américaine tellement ennuyeuse que l’adolescent trouve rapidement une échappatoire dans ses pensées fantastiques et imaginaires. Il entreprend des études à la California Institute of the Arts. Derrière les vitrines d’une salle consacrée à la jeunesse de l’artiste, nous observons déjà fascinés, les crayonnés de monstres musclés et défigurés que cet étudiant exécute en marge de ses dessins académiques réalisés soigneusement comme le voulaient sans doute ses professeurs. Dès l’adolescence, l’univers fantasmagorique habitait l’esprit de Tim et il n’allait jamais le quitter...

tim-burton         tim-burton       

Repéré ensuite par Disney et engagé comme apprenti animateur en 1979, il n’y restera qu’une année tout au plus. Réaliser des dessins de renards pour Rox et Rouky ne l’excite apparemment pas longtemps. Son talent de cinéaste visionnaire explose et dès 1985, les films s’enchaînent avec succès. D’abord “Pee-wee’s Big Adventure”, le célèbre “Beetlejuice” en 88, les premier et second volets de la trilogie “Batman” en 89, le sublime “Edward aux Mains d’Argent” en 90, des films d’animations historiques comme “L’Etrange Noël de Monsieur Jack” en 93, “Les Noces Funèbres” de 2005 ou l’émouvant “Frankenweenie” de 2012 pour n’en citer que quelques-uns... La liste est longue et nous avons envie de tous les nommer, jusqu’à l’adaptation de “Dumbo” que nous attendons avec impatience l’année prochaine...

tim-burton        tim-burton

Tous ces chefs-d’œuvre sont racontés au fil des pièces artistiques exposées dans une dizaine de salles, lovées dans l'environnement industriel de l'ancienne usine limbourgeoise. Esquisses, dessins, huiles sur toiles, sculptures, figurines d’animation, dioramas, installations, photographies, clips musicaux... Avant d’être un réalisateur de films, Tim Burton est un touche-à-tout, un frénétique artiste mû par une créativité farfelue et constante. Ce n’est pas un hasard si l’exposition s'ouvre par 90 dessins réalisés sur des serviettes en papier ! Voyageur infatigable, le génie s’exprime sur tout ce qui lui tombe sous la main et quand il manque de papier, il se rabat sur les serviettes, les sous-verres en carton et les carnets de papier à en-tête des hôtels où il séjourne. Nous remarquons directement qu’il ne s’agit pas là de croquis préparatoires ou des extraits de story-boards, mais bien des expressions spontanées et rapides d’un véritable artiste qui ressent ce besoin vital de retranscrire la réalité observée à travers le prisme incisif de son esprit habité.

tim-burton tim-burton-dog

Vous nous direz qu’il faut être fan et connaisseur de Tim Burton pour pouvoir apprécier cette exposition, nous vous contredirons car l’univers dans lequel vous entrerez facilement demeure à ce point débridé et original qu’aucun ne peut y rester insensible. L’art de Tim Burton reste d’une grande sensibilité, celle exprimée avant tout par son personnage phare du “paria incompris”, voué d’intentions louables et devant lequel on ne peut que s’émouvoir : depuis cet enfant particulier moqué de ses camarades dans la série de dessins précoces du “Véritable Amour” de 1981 jusqu'à trouver un de ses points d’orgue avec le personnage d’Edward aux Mains d’Argent interprété magistralement par Johnny Depp sur la toile en 1990.

“The World of Tim Burton”

C-Mine Genk

Evence Coppéelaan 91

B - 3600 Genk

Du 15 août au 28 novembre 2018 - Du mardi au dimanche de 10:00 à 18:00

Crédits photos : Tim Burton, Selma Gurbuz

ARTICLE PRECEDENT ARTICLE SUIVANT