CONTACTEZ-NOUS

Une question ? Une réclamation ? Ou une simple envie de nous dire bonjour ?
Quel que soit votre message nous vous répondrons au plus vite !

Nestlé Waters Marketing & Distribution, 221 Rue De Birmingham, 1070, Bruxelles, Belgique

RETOUR À magazine
Fougue de la jeunesse à Brasschaat
LIRE L’ARTICLE

Un havre de senteurs juvéniles vous ouvre ses portes dès votre entrée dans le Jacks. Si la peinture est nouvelle, l’ensemble de l’approche est également récente, vivifiante et dans l’air du temps.

Un chaud mélange de tapas, de bière, de vins réfrigérés et de cocktails flotte dans l’air. C’est une sorte de lieu secret, non loin du ring d’Anvers, le long duquel la zone urbaine de la ville gagne du terrain. Le plus grand mystère se tient derrière le bar. Julie, la barmaid. « Jeune, mais expérimentée », assure-t-elle à propos de son âge. « Expérimentée dans l’horeca », précise-t-elle le regard sévère. Son expérience dans l’autre commerce du propriétaire, le Baron Gaston, y est pour quelque chose.

« Bar à tapas en semaine, le Jacks se transforme en bar dansant et dinatoire le week-end. Nous mettons un point d’honneur à proposer des ingrédients d’une extrême fraîcheur.

L’établissement accueille un DJ les vendredis et samedis, et bien sûr également les jours fériés. Les chaises poussées sur le côté, un cocktail à la main, il est alors temps de se déhancher. »

   jacks-bar

Vous reconnaissez une personne à ce qu’elle boit, et vice versa

« En fonction du cocktail que vous commandez, je peux déjà deviner votre personnalité. Un verre en dit long sur qui vous êtes », précise Julie. « Un bon barman ressent ces choses-là. Tel madame Soleil, il sait ce que vous voulez dès votre entrée dans le bar. Donner de bons conseils concernant le choix du verre relève de la même compétence. En outre, un cocktail est amusant à préparer, en particulier lorsqu’il se compose d’ingrédients frais. Cela dit, c’est aux classiques, comme le dry martini ou le mojito, que l’on reconnait un vrai spécialiste des cocktails. Ceux-ci semblent faciles à préparer, mais il est toutefois rare qu’un dry martini soit réalisé à la perfection. Cela dit, il est toujours possible d’apprendre à le faire. Le sourire qui accompagne le passage au shaker doit lui être inné. Ca, cela ne s’apprend pas. »

jacks-bar

La transition de l’été à l’hiver

Nous observons que le client suit les modes et les lubies du monde des cocktails. Nous avons par exemple connu la grande tendance du gin. Mais on constate surtout une influence de la transition de l’été à l’hiver.

En été, les mojitos et les boissons roses telles que le cosmopolitain ou le mojito fraise donnent le ton. Dès que s’installent l’automne et l’hiver, les goûts des clients changent. On observe alors un retour aux classiques.  Le rhum sour commence alors à repasser par dessus le comptoir. Chez nous, un des classiques de la saison hivernale est l’espresso martini. C’est une boisson sombre aux tons hivernaux qui vous réchauffe.

jacks-bar

Foodpairing et ingrédients frais

Nous adaptons également nos tapas aux saisons. Nous proposons des tapas permettant de démarrer facilement la soirée et conçues pour être partagées. Il faut en outre tenir compte de leur accord avec les boissons, particulièrement en été. À l’instar de la bière et du vin, certaines tapas s’accordent avec un cocktail particulier. Cependant, je pourrais déguster un rhum sour avec n’importe quel plat. Cela reste mon cocktail préféré. Son goût ne manque jamais de me faire sourire. Je trouve que ce cocktail accompagne à merveille le lard croustillant, un mets lentement mijoté et accompagné d’aubergines, de câpres et d’une salade de shiso. Un régal !

Une équipe jeune et dynamique offre un grand potentiel

Notre équipe est composée de quatre collègues jeunes, mais non moins expérimentés. Jens, le cuisinier, s’occupe des ingrédients frais et de l’accord avec les cocktails. Koen, le responsable de salle, est un véritable expert en alcool et vous pouvez le prendre au sens littéral du terme. Il y a également Nicolas, le propriétaire, qui n’a lui-même que vingt-huit ans. Et naturellement moi, qui occupe le poste de manager. Du haut de mes vingt-quatre printemps, je cumule déjà presque dix ans d’expérience dans l’horeca.

Notre établissement propose actuellement une carte limitée. Il en va de même pour les cocktails. Ceux-ci sont pour l’instant au nombre de quatre sur la carte et ont tous été sélectionnés par Nicolas et moi-même. Cela dit, si le client fait une demande, nous mettrons tout en œuvre pour combler ses désirs.

Julie nous concocte une création personnelle, le Jack’s beauty, qui tempère l’arrogance du Jack Daniels avec de la menthe, du miel et de la vanille. Les framboises hachées et le citron apportent une note de fraîcheur en touche finale. Le Perrier vient couronner le tout et parachève à merveille cette boisson. 

Julie ajoute qu’il s’agit à la fois d’un cocktail d’hiver et d’été dont elle ajuste la recette en fonction de la saison. Cela se traduit par 1 cl de Jack en plus en hiver. Demandez le Duroc rib ou la bruschetta pour accompagner cette boisson.

 jacks-bar jacks-bar   

– 5 cl de Jack Daniels

– Une cuillère à café de miel infusé à la menthe

– 2 cl de sirop de vanille

– 1 cl de citron

– Trois framboises

– 3 cl de Perrier

– Des cranberries et quelques mûres (pour la finition)

Placez tous les ingrédients dans un shaker, à l’exception du Perrier. Secouez bien afin que les framboises libèrent également tout leur arôme. Versez le tout dans un verre. Ajoutez le Perrier et terminez par quelques framboises, mûres et cranberries.